Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : La Jérusalem Délivree: Le blog
  • La Jérusalem Délivree: Le blog
  • : Deux siècles. Deux siècles d'angoisse et de trouble pour la Chrétienté. Deux siècles de découvertes et d'innovations. Déchirée par des conflits religieux nés d'une volonté profonde de réforme, cette Europe, à peine suggérée comme une, est alors parcourue d'une énergie puissante, qui en fait l'un des foyers les plus vigoureux de l'expansion humaine.
  • Contact

Recherche

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 08:23

Un examen des représentations du rôle de la poésie dans la sphère politique et de ses usages pendant les guerres de Religion (1562-1598) montre l’existence d’un code officiel d’écriture poétique, une écriture qui doit contribuer à la consolidation des liens sociaux et à la réunion des sujets autour du roi. Ce code est souvent transgressé par l’engagement partisan des auteurs et notamment par le recours à la critique nominale. Le conflit entre ces deux pratiques est aggravé par la reconnaissance du pouvoir mystique de la parole poétique, capable d’entrer en contact avec une surréalité, de faire redescendre l’harmonie dans la cité ou, au contraire, d’attirer la colère divine sur l’ennemi. L’auteur s’intéresse aux formes officielles de l’intervention de la poésie dans la vie politique, puis à ses moyens discursifs afin d’essayer de comprendre les raisons de l’efficacité de sa mise en service partisane et de définir la spécificité de ses usages.

 

link

 

Portrait de la ligue infernale

Partager cet article

Repost 0
Published by lajerusalemdelivree.over-blog.com - dans Guerres de Religion
commenter cet article

commentaires